Choisir un purificateur d’air bébé pour préserver votre enfant d’une mauvaise qualité d’air intérieur

choisir purificateur d'air bébé
choisir purificateur d’air bébé

Assurer le bien-être de son bébé, c’est prendre en compte un certain nombre de facteurs environnementaux, dont la qualité de l’air à l’intérieur. En effet, rien de mieux qu’une chambre à l’atmosphère saine pour le bien-être et le développement de votre bout de chou. Il existe à ce propos des dispositifs, connus sous les appellations : humidificateurs et purificateurs d’air, que vous pourrez mettre dans la chambre de bébé pour le préserver d’une mauvaise qualité d’air. Qu’est-ce qu’un purificateur d’air ? Comment ça fonctionne ? Quels sont ses avantages ? Et comment choisir ? On vous fait le point dans la suite de cet article.

Qu’est-ce qu’un purificateur d’air bébé ?

Tout d’abord, le purificateur d’air est un dispositif conçu, comme son nom l’indique pour purifier l’air. Il est à installer dans une pièce pour éliminer un certain nombre de polluants ainsi que divers contaminants chimiques ou microbiologiques. Il s’agit généralement d’un petit dispositif qui va filtrer l’air de la pièce dans laquelle il est installé grâce à des filtres spécifiques. Et c’est là la différence entre un purificateur d’air classique et un purificateur d’air bébé.

Les dispositifs conçus pour les enfants sont composés de filtres très performants à savoir :

  • le filtre HEPA de qualité médicale, dont la principale fonction est de capturer les particules fines PM 2,5
  • le filtre à charbon actif qui s’occupe d’absorber différents composants organiques volatils, gaz et odeurs
  • le préfiltre antimicrobien dont le rôle est de capturer les plus grosses particules. Il sert également de protection au filtre HEPA.

Après avoir récupéré tous ces éléments dans l’air, le purificateur d’air bébé renvoie ensuite dans la pièce un air purifié, sain et exempt de tout polluant. C’est un dispositif qui permet donc d’assainir l’environnement de votre bébé. Il traite entre autres les moisissures, les bactéries, certains virus, les allergènes des animaux de compagnie, les pollens, les allergènes des acariens, les odeurs organiques, les poussières ou encore le tabac.

Le purificateur d’air bébé s’installe facilement dans n’importe quelle pièce, il est peu coûteux et c’est un dispositif qui ne nécessite pas d’aménagement particulier.

Quels sont les avantages de l’utilisation d’un purificateur d’air pour la chambre de bébé ?

L’installation d’un purificateur d’air dans la chambre de votre bébé présente de nombreux avantages.

Réduction des risques d’allergies ou de maladies

Comme indiqué un plus haut, un purificateur d’air bébé de bonne qualité se démarque par le fait qu’il contient un filtre HEPA (de l’anglais High Efficiency Particulate Air). Il s’agit d’un filtre à particules aériennes à très haute densité qui permet au dispositif dans lequel il est installé de filtrer, en un passage, au moins 99,97 % des particules. On parle ici des particules dont le diamètre est supérieur ou égal à 0,3 µm.

Le purificateur d’air bébé est ainsi en mesure de se débarrasser de la plupart des particules qui peuvent être à l’origine d’allergies ou certaines maladies respiratoires. Il peut garder l’environnement propre, et ce même si nous apportons beaucoup de polluants avec nous à la maison.

Lutte contre la pollution et réduction des poussières

Vous ne le savez peut-être pas, mais lorsque l’air dans la maison est pollué, plusieurs maladies peuvent se propager plus facilement. On peut citer par exemple les migraines, la congestion nasale, la nausée, les fatigues ou les yeux secs.

L’utilisation de purificateurs d’air permet d’avoir un air sain à long terme dans toutes les pièces de la maison. En complément à un nettoyage hebdomadaire, ils vont aider à éliminer une grande partie des particules de l’air qui peuvent mettre en danger la santé de toute la famille et surtout de bébé. De plus, le filtre HEPA capture facilement toutes les particules très fines dans l’air intérieur et ne laisse donc passer aucune forme de poussières.

Assainir l’air de sa maison revient donc à se protéger des maladies respiratoires et réduire notamment les risques de maladies graves comme les cancers ou les maladies cardiovasculaires.

Empêcher la propagation des mauvaises odeurs

Les mauvaises odeurs font partie des principales causes de l’inconfort à la maison, surtout pour un bébé. Lorsqu’un membre de la famille fume par exemple, les particules de cette fumée restent souvent dans l’environnement et se transforment en poussière. Il en est de même pour les odeurs provenant de la cuisine et celles de vos animaux de compagnie.

Pour se débarrasser de toutes ces odeurs et garder l’air sain, le purificateur d’air est l’une des solutions les plus efficaces. Grâce à son filtre à charbon actif, il vous débarrasse des particules odorantes et chasse toute mauvaise odeur dans la maison. Le dispositif aide à éliminer ces substances et à améliorer la qualité de l’air.

Des limites ?

Même si l’utilisation d’un purificateur d’air bébé présente de nombreux avantages, son taux d’efficacité et son temps de traitement dépendent d’un certain nombre de facteurs. On peut citer le niveau de pollution de l’air, la surface à purifier, mais aussi et surtout le type de purificateur utilisé. Avant de choisir un modèle, vous devez donc vous assurer que celui-ci corresponde bien à ces critères.

Ensuite, il faut aussi dire que l’utilisation de ces appareils ne permet pas de purifier totalement l’air dans la pièce ; l’efficacité est estimée à 99 %. Le purificateur d’air permet exclusivement de lutter contre les conséquences négatives des particules polluantes de l’air à l’intérieur de votre maison.

Quelle est la différence avec un humidificateur d’air ?

Même si le purificateur d’air et l’humidificateur d’air ont pour but d’assainir l’air, les deux dispositifs ne sont pas à confondre.

Comme son nom l’indique, l’humidificateur d’air est un dispositif qui sert notamment à humidifier l’air, ajouter de l’eau à l’air ambiant dans une pièce. Contrairement au purificateur d’air, il ne joue donc pas le rôle de filtre. Il fait bouillir de l’eau qu’il va ensuite transformer en vapeur qui sera libérée dans l’air. Pour cela, les humidificateurs utilisent plusieurs technologies. On distingue par exemple la technologie ultrasonique grâce à laquelle l’humidificateur transforme l’eau en vapeur en faisant vibrer les gouttelettes d’eau.

Vous trouverez à ce propos sur le marché des dispositifs 2-en-1 qui combinent les deux fonctions afin de purifier à la fois l’air et de l’humidifier.

Comment choisir un purificateur d’air ?

Il existe sur le marché un grand nombre de modèles de purificateurs d’air pour bébé. On peut donc facilement se perdre dans le choix d’un modèle. Pour vous aider à acquérir le dispositif idéal à installer dans la chambre de votre bébé, voici les principaux critères à prendre en compte lors de l’achat.

Le filtre

Nous vous le disions, la principale différence entre un purificateur d’air classique et un purificateur d’air pour bébé, ce sont les filtres. Il s’agit donc du premier critère à prendre en compte au moment d’acheter votre appareil. Un bon purificateur d’air pour bébé peut être composé de 3 filtres à savoir le préfiltre antimicrobien, le filtre HEPA de qualité médicale et le filtre à charbon actif.

Vous devez absolument éviter un modèle ionisant ou qui utilise la lumière ultraviolette UV-C ; ceci pour la simple raison que ce sont des appareils susceptibles de générer de l’ozone.

Pour bébé, il est également déconseillé l’utilisation du plasma. C’est une technologie qui peut potentiellement émettre des substances cancérigènes, source de problèmes respiratoires suite à une oxydation incomplète des composés organiques volatils (COV) présents dans l’air ambiant.

Le volume de la pièce

Pour assurer un résultat optimal, il est toujours préférable de mettre un purificateur d’air dans chaque pièce que vous souhaitez purifier. Cela vous assure une filtration conforme pour éviter que votre bébé ne soit en contact avec un grand nombre de polluants.

Par ailleurs, il est conseillé d’opter pour un appareil avec un débit d’air suffisamment élevé pour la pièce : 200 m3/h pour une chambre ou un bureau et 300 à 500 m3/h pour des pièces entre 30 et 60 m2.

Le niveau sonore de l’appareil

Comme vous le savez, bébé a besoin de dormir profondément, surtout la nuit, pour bien grandir. C’est la raison pour laquelle, vous devez également faire attention au niveau sonore du purificateur d’air que vous voulez choisir. Nous vous conseillons de prendre un appareil qui ne dépasse pas les 25 Db sur la vitesse la plus lente. Cela vous aidera à choisir la vitesse lente la nuit, de telle sorte à ce que bébé puisse dormir avec l’appareil en marche sans être dérangé.

Il faut aussi souligner que certains purificateurs d’air bébé possèdent un mode « nuit ».

Les capteurs de particules

Notons que certains purificateurs d’air sont équipés de capteurs de particules. Ceux-ci permettent de rendre l’appareil autonome dans son fonctionnement. Un dispositif équipé de ces capteurs pourra alors se déclencher automatiquement lorsqu’il détecte certaines sources de pollution intérieure.

L’entretien

Un purificateur d’air est un appareil qui nécessite un entretien régulier, surtout si vous voulez éviter que l’appareil propulse de l’air non désinfecté dû à l’obstruction des filtres. Avant de passer à la caisse, vous devez donc prendre le temps de regarder le mode d’entretien du purificateur d’air que vous avez choisi.

Pour ne pas perdre du temps, on vous conseille de vous tourner vers un modèle qui s’entretient facilement. Chaque purificateur se nettoiera en fonction des directives du fabricant, vérifiez-les donc lors de votre choix.

Le prix

Enfin, il est primordial de vérifier le prix avant de vous jeter sur un modèle de purificateur d’air pour votre bébé. Cependant, retenez que les appareils les plus performants peuvent coûter plus cher. Prenez donc le temps de bien comparer plusieurs offres afin de choisir celle qui correspond le mieux à vos besoins et cadre avec votre budget. Pour cela, vérifiez des éléments tels que le coût des filtres de rechange et la consommation énergétique en électricité.

0 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez peut-être aussi