Nettoyeur vapeur : comment bien choisir son appareil pour un nettoyage efficace sans détergent ?

choisir nettoyeur vapeur
Comment choisir son nettoyeur vapeur

Beaucoup plus pratique qu’un balai de lavage et un aspirateur, le nettoyeur vapeur, apparu sur le marché il y a de cela quelques années, se présente comme l’appareil de nettoyage idéal. Ses promesses ? Nettoyer, désincruster, décaper, désinfecter et assainir de manière écologique ! Mais ceci à condition d’acheter un matériel de qualité ! Pour cela, il faut arriver à comparer les meilleurs modèles disponibles actuellement sur le marché à partir d’un certain nombre de critères de performance et de qualité. Alors, si vous êtes à la recherche d’un bon appareil de nettoyage, voici les principaux éléments à prendre en compte pour choisir un nettoyeur vapeur.

Qu’est-ce qu’un nettoyeur vapeur ?

Appareil de nettoyage au même titre que l’aspirateur, le nettoyeur vapeur est un dispositif conçu principalement pour décrasser et assainir les sols (moquette, carrelage…). En fonction de sa configuration et/ou de ses accessoires, il peut être utilisé pour nettoyer les plans de travail, les plaques de cuisson, les tapis ou encore les vitres.

La spécificité du nettoyeur vapeur réside dans le fait qu’il est plus pratique qu’un balai de lavage et un aspirateur, puisqu’il permet de nettoyer de manière écologique. Les modèles les plus performants peuvent éliminer jusqu’à 99 % des bactéries, microbes et autres allergènes ; et ce uniquement grâce à la vapeur. En effet, le nettoyeur vapeur est équipé d’un réservoir d’eau et d’un système de chauffage. C’est ce dernier qui chauffe l’eau contenue dans le réservoir à 100 °C afin de la transformer en vapeur. Celle-ci sera ensuite projetée avec force sur une serpillière accrochée à une brosse pour nettoyer une surface donnée.

Il faut donc souligner que le nettoyeur vapeur n’a besoin d’aucun produit ménager, même s’il est équipé d’un réservoir de savon liquide, dans son procédé de nettoyage. Mais pour obtenir de meilleurs résultats sur des taches tenaces, il est possible de mettre en service le réservoir de savon liquide.

Comment ça fonctionne ?

Comme nous avons pu le voir, le nettoyeur vapeur est un appareil ménager qui promet un nettoyage sans produit chimique à la maison. Pour mieux comprendre, voyons ensemble son principe de fonctionnement. En théorie, c’est plutôt simple ! C’est un appareil composé d’un :

  • moteur électrique
  • propulseur
  • chambre de chauffe
  • flexible
  • brosse, raclette ou pistolet.

Pour commencer, le moteur électrique va chauffer l’eau contenue dans le réservoir afin de la faire monter en température et la transformer en vapeur. Le propulseur prend ensuite le relai en envoyant, à travers le flexible, la vapeur obtenue après chauffage vers la brosse, la raclette ou le pistolet.

La vaporisation se fait sous pression et c’est ce qui permet à l’appareil de nettoyer correctement, désincruster et décrasser en profondeur la surface sur laquelle elle est utilisée. Cette pression est mesurée en « bar et plus elle est élevée, plus le nettoyeur sera efficace.

Autre élément important qui agit aussi sur la performance de l’appareil, c’est le débit avec lequel la vapeur est expulsée vers la brosse, la raclette ou le pistolet. Mesuré en grammes par minute, plus il est élevé, plus le nettoyeur vapeur sera performant.

Les différents types de nettoyeurs vapeur

Un peu comme c’est le cas avec les aspirateurs, il existe différents types de nettoyeurs vapeur. Bien que souvent confondus, il faut noter que tous ces modèles ont chacun leurs caractéristiques, spécificités et correspondent à un usage donné. On distingue ainsi 4 grandes familles de nettoyeur vapeur.

Le nettoyeur vapeur à main ou lave-vitre

Il se distingue par son petit format, puisque c’est le modèle conçu spécifiquement pour réaliser de petits travaux de nettoyage comme le lavage des vitres et le nettoyage des endroits difficiles d’accès. Cependant, en raison de cette configuration, les modèles de ce type disposent d’un petit réservoir d’eau et sont souvent limités en autonomie.

Le nettoyeur vapeur balai

Comme le nom l’indique, ce sont des modèles caractérisés par un long manche ; ce qui convient particulièrement pour nettoyer les sols durs et autres surfaces planes. Le nettoyeur vapeur balai se manie très facilement et peut fonctionner sur secteur ou sur bactérie.

Le nettoyeur vapeur traîneau

Avec ses roulettes, on l’assimile le plus souvent à un aspirateur-traîneau. C’est le modèle le plus encombrant des nettoyeurs vapeur, mais aussi le plus polyvalent. En effet, on peut y ajouter un grand nombre d’accessoires afin de l’adapter à différents usages. Le nettoyeur vapeur peut ainsi être utilisé pour assainir sols, sanitaires, vitres et divers objets.

Les modèles de ce type se caractérisent également par leur grand réservoir, ce qui permet de profiter d’une bonne autonomie. Par contre, ils ne fonctionnent que sur secteur !

Le nettoyeur vapeur mixte

Comme son nom l’indique, le nettoyeur vapeur mixte combine 2 différentes fonctionnalités : le nettoyage à la vapeur et l’aspiration automatique. C’est un appareil qui permet donc d’aspirer le sol avant de le nettoyer à la vapeur. Donc même s’il s’agit d’un appareil plutôt encombrant, cette combinaison d’actions compense largement.

Comment choisir un nettoyeur vapeur ?

Vous savez désormais que les nettoyeurs vapeur sont multiples et peuvent embarquer différentes options. Pour arriver à faire un choix dans la pléthore d’appareils qu’on peut trouver sur le marché, il faudra alors se baser sur un certain nombre de critères liés à vos besoins et à votre budget.

La puissance du nettoyeur vapeur

Comme c’est le cas pour plusieurs appareils ménagers, le nettoyeur vapeur dispose d’une puissance. Exprimée en Watts (W), elle détermine précisément le temps de chauffe avant l’arrivée de la vapeur. Autrement dit, plus la puissance d’un modèle sera élevée, plus vite l’appareil pourra se mettre en route ; ce qui vous permet de gagner en performance. Toutefois, notez que d’un type de nettoyeur vapeur à un autre, la puissance ne sera pas la même. Ainsi :

  • les nettoyeurs vapeur à main ou lave-vitre ont une puissance comprise entre 12 et 900 W
  • les nettoyeurs vapeur balai ont une puissance comprise entre 900 et 1 600 W
  • les nettoyeurs vapeur traîneau ont une puissance de plus de 1 200 W.

Afin de s’assurer de bonnes performances et un nettoyage correct, il est conseillé de se tourner vers un modèle d’une puissance de 1 300 W minimum. Au-dessus de 2 200 W, par contre, l’appareil devient trop bruyant. Ce sont des modèles à privilégier pour des tâches en extérieur.

La capacité du réservoir et/ou l’autonomie de la batterie

Nous vous le disions, le réservoir représente vraiment le cœur d’un nettoyeur vapeur ; car de lui va dépendre l’autonome de l’appareil. Si l’eau contenue dans le réservoir se vide, vous n’avez pas d’autre choix : il faut interrompre le cycle de nettoyage pour recharger l’eau.

Ainsi, les modèles équipés d’une cuve qui peut contenir moins d’un litre offrent une autonomie de 20 à 30 minutes, idéal pour les petites surfaces. Avec un réservoir de plus 2 litres, vous pouvez avoir jusqu’à 2 heures d’autonomie. On trouve maintenant de plus en plus de modèles équipés de réservoir amovible. Le principe est simple : vous pouvez recharger l’eau sans interrompre votre cycle de nettoyage.

L’autre élément qui influence l’autonomie de votre appareil, c’est la longueur du fil, surtout dans le cas des modèles de nettoyeurs vapeur électriques. Un fil d’une petite longueur va limiter votre zone d’action. Dans ce cas, il est préférable de se tourner vers des dispositifs équipés de batterie pour avoir une plus grande zone d’action.

Le débit et la pression

En dehors de la puissance et de l’autonomie, le débit et la pression déterminent aussi l’efficacité d’un nettoyeur vapeur.

Le débit définit la quantité de vapeur que le nettoyeur peut projeter et se mesure en grammes par minute (g/min). Il varie généralement entre 0 et 115 g/min. Plus ce débit sera élevé, plus les performances de l’appareil seront élevées. Soulignons que sur certains modèles, il est possible de régler le débit selon la surface à nettoyer et le degré de salissure.

La pression, quant à elle, définie la force avec laquelle le nettoyeur va éjecter de la vapeur. Elle s’exprime en bars et varie généralement entre 3 et 6 bars. Plus la pression est élevée, plus les performances de l’appareil seront élevées. On parle ici particulièrement de gain de temps. Ainsi, un nettoyeur vapeur avec une pression de 4 bars est déjà assez bon pour décoller sans effort la saleté.

0 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez peut-être aussi